En sus du projet quadriennal dans la Nubra, les membres de la MAFIL poursuivent  d’autres recherches sur l’archéologie, l’art et l’histoire du Ladakh, principalement sur l’art rupestre et les stèles et bas-reliefs bouddhiques mais aussi les monuments bouddhiques anciens (temples et stūpa en ruines), le matériel céramique et l’industrie lithique.